Ce soir, l’amour est dans tes yeux neurones

Aussi peu romantique que cela puisse paraître, l’amour est en fait le résultat de réponses biologiques de divers neuropeptides et neurotransmetteurs (1). En tant que tel, l’amour est plutôt défini comme une motivation qu’une émotion : il déclenche des comportements orientés vers l’atteinte d’objectifs afin d’assurer la reproduction (2). De façon intéressante, l’amour est d’abord initié par une réaction au stress associée à des niveaux de cortisol plus élevés liés à une réponse de combat/fuite (3). Cette période romantique, qui peut être définie par la phase d’attraction (1) d’une durée allant de 6 et 24 mois, présente des similitudes avec les troubles bipolaires et obsessionnels-compulsifs, où il y a une augmentation de l’activité des systèmes noradrénergique et dopaminergique (4) parallèlement à une diminution de la sérotonine (5). Elle est suivie par l’état d’être amoureux : cette phase d’attachement (1), visant à créer des liens propres à la relation de couple, est principalement influencée par l’ocytocine, la vasopressine et la dopamine (6). Ces neurotransmetteurs aident à réduire le stress et favorisent le circuit de récompense (4). Il a également été démontré que les mammifères monogames ont une densité de récepteurs à l’ocytocine plus élevée que les espèces polygames (7). De manière intéressante, l’activité sexuelle et l’attachement sont entremêlés : la testostérone et l’œstrogène, deux neurotransmetteurs dont la sécrétion est augmentée par l’activité sexuelle, aident à renforcer le circuit de récompense de l’attachement en stimulant la libération de dopamine, tandis que l’activation de la voie dopaminergique contribue à la libération de testostérone/œstrogènes (4).

C’est peu dire qu’un réseau complexe de neurotransmetteurs, ainsi que leurs récepteurs, est au cœur de ce que nous décrivons comme une relation romantique à long terme. Pour évaluer les fluctuations des neurotransmetteurs, des anticorps spécifiques tels que l’anti-sérotonine/5-HT MM-1019 (8) peuvent être utilisés dans vos études. Joyeuse Saint-Valentin.

Written by
MédiMabs’ Team
Change my preferences
+

We use cookies to facilitate your navigation and enable certain features. You can see detailed information about all cookies in each consent category below.

Functional cookies (Required)

These cookies are essential for the proper functioning of our website; that’s why you can’t delete them.

Statistical cookies

These cookies allow us to know the use made of our site and its performance, to establish usage statistics and to determine the volumes of attendance and use of the various elements.

Advertising cookies

These cookies are used to provide visitors with personalized advertisements based on previously visited pages and to analyze the effectiveness of the advertising campaign.

Reject
Confirm my selection
Cookies

This site uses cookies, deposited by our website, in order to improve your browsing experience. For more information on the purposes and to customize your preferences by type of cookies used, please visit our privacy policy page.

Accept all
Manage my preferences